5 simulations pour interrompre le match !

Les joueurs de l’équipe péruvienne Defensor Bolivar ont une drôle de façon de réagir face à la défaite : alors que leur équipe était menée 4-1 face à la Bocana, cinq joueurs ont simulé des blessures les uns après les autres pour forcer l’arbitre à mettre fin à la rencontre ! Vidéo à partir de 3’20

C’est le geste anti-sportif de la semaine : alors qu’ils étaient menés 4-1 face à La Bocana, les joueurs de l’équipe péruvienne de Defensor Bolivar de Tumbes ont eu une drôle d’idée pour cesser une inévitable déroute. Les joueurs sont tombés tels des mouches, simulant différentes blessures totalement abstraites de manière à ce qu’il ne reste plus que six joueurs sur le terrain. L’arbitre a été contraint de siffler la fin du match à huit minutes du temps réglementaire, alors que le score était de 5-1. Un comportement inacceptable de la part de cette équipe, qui semble habituée à faire cela : en effet, selon leurs adversaires du jour, le même scénario s’était déjà produit la semaine précédente lorsque Defensor Bolivar de Tumbes perdait 6-0 face à Bagua … Surprenant championnat Péruvien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut