Les 5 dates : qui ont fait l'histoire des France – Espagne !

L’équipe de France reçoit l’Espagne ce mardi soir (21h) au Stade de France. Un match de prestige qui n’aura rien d’amical entre ces deux grandes nations du football. Les Bleus et la Roja se connaissent très bien puisqu’ils ont eu l’occasion de se mesurer à trente-quatre reprises au cours de l’histoire avec un faible avantage pour les Espagnols qui comptent 15 victoires contre 12 pour les tricolores. La Beauté du Football vous propose de revenir sur cinq de ces confrontations qui ont marqué l’histoire de ce “classique” européen.

(©AFP PATRIK STOLLARZ)
(©AFP PATRIK STOLLARZ)

28 janvier 1998 : L’inauguration du Stade de France

Nous sommes le 28 janvier 1998, l’équipe de France menée par Aimé Jacquet reçoit l’Espagne de Javier Clemente en guise d’inauguration du nouveau Stade de France. Une enceinte de 80 000 places construite dans le but de proposer une expérience sportive unique et pousser les Bleus dans une nouvelle ère à l’aube d’un Mondial dont tous les Français connaissent l’issue. Malgré un froid sec et une pelouse quelque peu gelée, ce soir-là, les Bleus écrivent la première page de l’histoire de ce bijou de stade en l’emportant (1-0) grâce à un but de Zinédine Zidane à la 20e minute en reprenant un tir de Djorkaeff repoussé par le montant de Zubizarreta. Au terme de la rencontre, Aimé Jacquet, satisfait de la prestation de ses joueurs, annonce que : « Le rendez-vous a été bien réussi. Mais ce n’est que le début d’une aventure.» Toutefois, le sélectionneur n’avait certainement pas en tête l’issue glorieuse de la Coupe du Monde 1998 lors de laquelle son équipe remporta la finale un certain 12 juillet 1998.

25 juin 2000 : La France sur sa lancée s’impose et domine le football mondial

Fraîchement championne du monde, la France aborde cet Euro 2000 aux Pays-Bas et en Belgique dans les meilleurs dispositions. Après avoir perdu le troisième match de poule contre les Pays-Bas, c’est la Roja qui se dresse devant les Français en huitièmes de finale pour un match d’une grande intensité. D’une merveille de coup franc, Zinédine Zidane lance parfaitement les Bleus avant qu’un penalty transformé par Mendieta vienne remettre les deux équipes à égalité. Youri Djorkaeff redonne l’avantage aux siens d’une frappe sèche. Les joueurs pensaient avoir fait le plus dur mais c’était sans compter sur un second penalty obtenu par la formation espagnole mais complètement manqué par Raul. L’équipe de France continue son chemin et remporte la compétition en finale contre l’Italie.

28 mars 2001 : Le coup d’arrêt pour les Bleus

Disons-le clairement, championne du monde et d’Europe en titre, la France est l’équipe à battre. Depuis le revers subi face aux Néerlandais à l’Euro, les hommes de Roger Lemerre réalisent une série de dix matchs sans défaite jusqu’à ce 28 mars 2001. La formation tricolore se déplace en Espagne dans la chaude ambiance de Mestalla, stade du FC Valence. Les Ibériques récitent un football attrayant et sont récompensés à deux reprises par Ivan Helguera et Fernando Morientes. David Trezeguet réduira le score en fin de rencontre en vain. Cette défaite marque là un tournant dans l’histoire de l’équipe de France puisqu’une année plus tard les Bleus se font tristement sortir dés les phases de poule lors du Mondial 2002. Cet échec marque la fin d’une époque et la retraite d’une partie de la génération dorée du football français.

27 juin 2006 : Zidane enterre les Espagnols

Ce match est forcément à part, unique, grandiose. Ce huitième de finale du Mondial allemand restera sans doute gravé dans les esprits de nombreux fans des Bleus. Après être sortis des poules au forceps, la France affronte la Roja qui part nettement favori. Une occasion pour la presse espagnole d’allumer Zinédine Zidane en proclamant que ce sera l’ultime match du légendaire numéro 10 de l’équipe de France. Il n’en est rien et la suite vous la connaissez. L’Espagne ouvre le score avant qu’un jeune espoir de l’époque nommé Franck Ribery vienne égaliser sur les commentaires mythiques du regretté Thierry Gilardi : « Ribéry, qui va arriver devant Casillas… Vas-y mon petit ! Oui, il est dedans ! (…) Il est génial le môme !» Après que Patrick Viera ait redonné l’avantage à l’équipe de France, Zizou anéantit les Espagnols dans les ultimes minutes et parachève le succès français en inscrivant le troisième but.

23 juin 2012 : L’Espagne domine à son tour le football mondial

Après le fiasco sud-africain de 2010, la sélection française est en totale reconstruction lors de cet Euro 2012 et entrevoit enfin les phases finale d’une compétition majeure pour la première fois depuis 2006. Les hommes de Laurent Blanc retrouvent leur fidèle adversaire espagnol en quarts de finale. En quête de rachat auprès du public français après les différentes déconvenues des dernières années, Benzema et ses coéquipiers n’ont pas fait le poids face aux joueurs de la Roja en pleine possession de leurs moyens qui ont récité un football à la perfection. Les Ibériques s’imposent (2-0) sur un doublé de Xavi Alonso.

Le dernier succès des Bleus face à l’Espagne remonte au mois de septembre 2014. Ce n’est ni Karim Benzema, ni Antoine Griezmann, ni Paul Pogba mais bel et bien Loic Rémy qui avait conclu une action collective de toute beauté permettant aux siens de s’imposer (1-0) à Saint-Denis. Une victoire de prestige après une Coupe du Monde au Brésil correcte mais qui avait laissé un goût d’inachevé. Cruellement battue en finale de son Euro l’été dernier par le Portugal (0-1 a.p), l’équipe de France va beaucoup mieux depuis quelques années. Espérons que les tricolores s’imposent ce soir dans ce match amical de prestige au Stade de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut