Meilleurs centres de formation du Monde :
Real Madrid

Depuis des dizaines d’années, les centres de formation nous proposent les joueurs de demain. Si les méthodes changent constamment, les références restent. Afin de déterminer réellement les meilleurs centres de formation, nous nous sommes amusés à faire les 10 meilleurs onze de départ issus d’un seul et même centre de formation. On continue avec le 4ème de notre classement, le Real Madrid.

1 – Iker Casillas. 1990-2015 / 725 matchs

Né à Mostoles, Iker Casillas n’a connu qu’un seul club de ses 9 ans jusqu’à des 34 ans. Passé par toutes les catégories de jeunes, il est l’un des joueurs majeurs des années 2000 du Real Madrid. Lancé dans le grand bain par Vicente del Bosque, il remporte sa première Champions League quelques semaines plus tard face à Valence en 2000 alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Titulaire puis mis sur le banc au profit de Cesar Sanchez, il revient en grâce lors de la finale de Champions League 2002 en rentrant à 25 minutes de la fin et en sortant 4 parades décisives. Devenu à ce moment précis, un vrai joueur chouchou du public, il va réaliser l’une des plus belles carrières pour un gardien international. 3 C1, 5 Liga, 1 Mondial, 2 Euros, Sélectionné à 167 reprises avec la Roja, il est un monstre vivant encore en activité du coté du FC Porto.

2 – Alvaro Arbeloa. 2006-2006 et 2009-2016 / 250 matchs / 6 buts

Né à Salamanque, Alvaro Arbeloa Coca débute officiellement sa carrière de footballeur à Saragosse. De 12 à 16 ans, le défenseur apprend les rudiments du métier de footballeur là bas, mais les Merengues vont rapidement attirer le défenseur latéral. Intégré à la Castilla, le jeune défenseur devient même capitaine de la réserve époque Negredo, Mata, Soldado, Granero etc… Logiquement, il va faire quelques apparitions avec les pros mais sans réussir à s’imposer. Parti en 2006 à la Corogne, le coach de Liverpool de l’époque Rafa Benitez le fait venir à Liverpool la saison suivante. Deux saisons plus tard, le Real Madrid se manifeste pour le récupérer et Arbeloa revient dans le club de son cœur. Durant 8 saisons, le latéral polyvalent enchaîne les matchs et les titres. 2 Champions League, 1 Liga. Figure importante de la sélection espagnole, il affiche un Mondial (2010) et 2 Euros (2008-2012).

3 – Manuel Sanchis. 1979-2001 / 710 matchs  / 33buts

Fils de Manuel Sanchis Martinez Sr, ce rugueux défenseur central est une légende du club madrilène. Arrivé au club à 14 ans, il fait rapidement son apparition avec l’équipe A.  Des ses 19 ans, il joue régulièrement avec le Real Madrid. Au fil des années, il s’impose comme le titulaire indiscutable en défense centrale. Vainqueur à plusieurs reprises de la Liga, il va jouer jusqu’au début des années 2000. Une longevité extraordinaire qui lui permet d’accrocher deux Champions League en 1998 et 2000 et qui font de lui, un vrai monument de la Maison Blanche. Vainqueur également de 8 Liga et sélectionné à 48 reprises, Manuel Sanchis Junior a bien dépassé son père…

4 – Nacho Fernandez. 2001 à aujourd’hui /160 matchs /9 buts

Madrilène de naissance, Nacho Fernandez ne débute pas au Real Madrid sa carrière de footballeur. C’est à Complutense que le jeune José Ignacio Fernandez Iglesias commence. Cependant, deux ans plus tard, le Real Madrid le rapatrie au sein de son centre de formation. Durant 8 ans, Nacho passe les différentes étapes qui le sépare du contrat professionnel avec brio. A 19 ans, il joue régulièrement avec la Castilla et postule à une place dans le groupe pro. Avec beaucoup de travail, les choses vont bouger et Nacho va devenir une solution intéressante sous Carlo Ancelotti. L’arrivée de Zidane va tout changer. Connaissant le garçon, ZZ va lui faire franchir les paliers pour être actuellement un joueur sur de la Roja et du Real Madrid.

5 – Daniel Carvajal.  2002 à aujourd’hui / 202 matchs / 5 buts

Né à Leganes, Daniel Carvajal Ramos rejoint rapidement le centre de formation madrilène. Dès 2002, le latéral droit fait partie du club merengue. Durant 8 ans, Carvajal franchit toutes les étapes jusqu’à la Castilla avec brio. En 2010, il integre l’équipe B pour devenir un pion essentiel de l’équipe de l’époque. Preté en 2012 à Leverkusen, il explose aux yeux de l’Europe entière. Revenu au Real quelques semaines plus tard, il s’impose naturellement comme le titulaire du poste pour Ancelotti puis Zidane. Devenu une référence à son poste, il est le titulaire indiscutable en selection espagnole. Après 4 Champions League remportée en 5 ans, Carvajal est d’ores et déjà une référence au Real Madrid alors qu’il n’a que 26ans…

6 – Michel. 1976-1996 / 559 matchs / 128 buts

Avant d’être un entraîneur moyen notamment du coté de l’OM ou de l’Olympiakos, Jose Miguel Gonzalez Martin del Campo plus connu sous le nom de Michel a été un joueur emblématique du Real Madrid des années 80. Fils d’un footballeur, Michel rejoint le Real Madrid à seulement 13 ans. Rapidement repéré par ses coachs, le jeune milieu de terrain joue vite avec l’équipe A. Membre de la Quinta del Buitre, il va également faire partie de la belle génération espagnole qui manquera de chance en Coupe du Monde notamment en 1990. Champion d’Espagne à six reprises, il remporte deux Coupes UEFA en 1985 et 1986 tout en étant sélectionné avec la Roja à 66 occasions.

7 – Mata. 2003-2007 /0 match / 0 but

Encore un exemple d’un joueur qui n’a pas eu sa chance dans son club formateur. Né à Burgos, Juan Manuel Mata Garcia débute officiellement sa carrière au Real Oviedo. De 1998 à 2003, le milieu offensif régale et attire l’œil du grand Real Madrid. A 15ans, il fait officiellement partie du centre de formation. Intégré à l’équipe B en 2006, il joue avec continuité avec la Castilla mais ne parvient pas à se faire une petite place sans le groupe pro. Transféré à Valence la saison suivante, le petit Espagnol va enchanter la Liga puis la Premier League. Champion du Monde 2010 et vainqueur de l’Euro 2012 avec la sélection, il remporte en deux ans coup sur coup la Champions League et l’Europa League avec Chelsea. Désormais à MU, le joueur aux 41 sélections est proche de la fin de sa carrière à bientôt 31 ans.

8 – Guti. 1986-2010 / 542 matchs / 77 buts

Madrilène de naissance, Jose Maria Gutierrez Hernandez mieux connu sous le patronyme de Guti est un vrai joueur de classe totalement dévoué au Real Madrid. Meneur de jeu classieux, il intègre le centre de formation madrilène dès ses 10 ans. Passé par la Castilla en 1995, son profil séduit immédiatement ses différents entraîneurs. Pris dans le groupe pro, le gaucher va pourtant mettre du temps pour se trouver une vraie place dans le onze titulaire des Merengue. S’il passera l’essentiel de sa carrière au Real Madrid, sa carrière va être freinée à cause de plusieurs blessures et surtout un manque de régularité dans ses performances. Vainqueur de 3 Champions League et de 5 Liga, Guti raccroche les crampons en 2011 sans avoir laissé de trace au sein de la Roja avec laquelle il ne compte que 13 petites sélections…

9 – Raul. 1992-2010 / 741 matchs / 323 buts

Comment ne pas mettre Raul Gonzalez Blanco dans ce 11 type du Real Madrid. Né à Madrid, Raul joue officiellement au San Cristobal de Los Angeles, un petit club local. A 13 ans, l’Atletico le fait signer au centre formation. Si la famille supporte les Colchoneros, Raul va vite faire déchanter ses proches. Deux ans après son arrivée à l’Atletico, le Real Madrid fait le forcing pour le faire signer et obtient sa signature en 1992. Après ce départ, Raul ne bougera plus et enchainera les saisons avec le maillot blanc du Real avec une regularité stupefiante. Champion d’Espagne six fois, Raul gagne également 3 Ligue des Champions. Parti à Schalke 04 pour la fin de sa carrière, il est LE grand attaquant de la Liga des années 90 et 2000.

10 – Martin Vazquez. 1980-1990 et 1992-1995 / 252 matchs / 42 buts

Moins connu que ses partenaires de la Quinta del Buitre, Martin Vazquez n’en reste pas moins une figure historique du Real Madrid. Il débarque à 15 ans et stupéfait tous les observateurs. Doté d’une vista hors pair et d’une excellente frappe de balle, l’Espagnol va débuter à seulement 18 ans avec les Merengue. Puis les bonnes performances aidant, il va devenir un titulaire indiscutable aux cotés des Michel, Butragueno etc… Champion d’Espagne six fois, il gagne deux Coupes UEFA et totalise 38 sélections avec la Roja. Sortie en 8ème de finale du Mondial 90, Martin Vazquez ne disputera plus jamais de tournoi majeur avec son pays. Passé par l’OM en 1992, le joueur est une vraie légende dans le club merengue.

11- Emilio Butragueno. 1981-1995 / 341 matchs / 165 buts

Chef de file de la Quinta del Buitre, Emilio Butragueno est à l’instar des autres membres du groupe celebre, un madrilène pur jus. A la différence notable qu’il est arrivé très tard au centre de formation du Real Madrid. En effet, il faut attendre ses 18 ans pour que Butragueno rejoigne un club de foot. Logiquement au dessus du lot, l’attaquant va exploser et devenir le titulaire indiscutable du Real Madrid des années 80. Malgré une petite taille pour un avant-centre (1m70), Butraguneo empile les buts et les titres avec son club. Liga, Coupe UEFA, il manque juste ce petite quelque chose en sélection malgré un quadruplé lors du Mondial 1986 face au Danemark. Actuellement, il est vice-président du club madrilène…

Retour en haut