A la découverte de Moise Kean

Moise Kean est la nouvelle pépite à la mode de la Juventus. Seulement âgé de 18 ans, il fait sensation en Italie et au sein de son club. Lui qui était à deux doigts de s’engager en faveur de l’Olympique de Marseille, devrait faire parler de lui dans les années à venir.

AFP PHOTO / Lehtikuva / Timo Aalto

Un destin similaire à Mario Balotelli

Moise Kean est né en Italie à Verceil le 28 février 2000. Tout comme son modèle Mario Balotelli, ses parents sont issues de l’immigration africaine. Plus précisément, Moise Kean est d’origine ivoirienne. C’est dans le club du AC Asti que le jeune Italien commence à faire ses premiers pas dans le football. Très doué, il est immédiatement repéré par le FC Torino. Après y avoir passé 3 ans, il s’envole vers l’autre club de la ville la grande Juventus de Turin. C’est dans celui-ci qu’il sera promulgué au rang de futur crack. Lors de la saison 2015/2016, il inscrit 24 buts en 25 matchs avec les U17. Même chanson la saison suivante, où il garde ce ratio d’un but par rencontre. Forcément, de grands clubs commencent à se positionner sur le futur Mario Balotelli.

Jeunesse éclatante au sein de la vieille dame

Le jeune Moise Kean commence à se faire un nom dans les classes jeunes. Il est bien évidemment appelé dans les sélections espoirs de l’Italie, dès l’âge de 14 ans. Rien ne fait peur à l’éléphanteau qui bat de nombreux records de précocité. En 2016, à l’âge de 16 ans, il se voit déjà attribué un contrat professionnel. Très jeune, on a pensé qu’il serait amené à jouer toute la saison avec la réserve du club. C’etait sans compter sur son talent exceptionnel qui pousse Max Allegri à le lancer dès sa première saison en professionnel. Il devient donc le premier jeune né en 2000 à jouer en Serie A. Plus encore, il effectue également ses débuts en Ligue des Champions face à Séville, et devient le cinquième plus jeune joueur à débuter en C1. Il marque son premier but en pro lors de la dernière journée du championnat Italien. À l’issue de cette saison très riche, il remporte son premier Scudetto.

En prêt au Hellas Verone

La saison dernière, Moise Kean est prêté au Hellas Verone pour acquérir un peu plus d’expérience. Effectivement, mine de rien, ce dernier vient tout juste d’atteindre la majorité. Son entraîneur lui fait confiance à 20 reprises en Serie A, il marque à 4 reprises, et sort grandit de cette expérience. Malgré ses efforts, son club est relégué en Serie B à la fin de l’exercice. Sa saison est également marquée par son formidable Euro 2018 avec les U19. Malheureusement, l’Italie a échoué en finale, malgré son doublé retentissant. Sa comparaison avec Balotelli a pris du poids lorsqu’il a imité la célébration de son modèle, en enlevant son maillot pour montrer sa musculature. Cette saison, il réintègre l’effectif de la Juventus, et cela, en dépit des sollicitations de l’OM cet été. Après avoir laissé filer Balotelli, le jeune Moise Kean était visé par la direction Olympienne sans succès également. Cette année s’annonce encore plus difficile pour son temps de jeu, car la concurrence fait rage au sein de l’attaque Bianconeri avec l’arrivée notamment de Cristiano Ronaldo. Quoi qu’il en soit, ce dernier a encore beaucoup de temps pour s’imposer dans son club formateur.

Un profil virevoltant

Moise Kean évolue au poste d’ailier droit. Sa technique, et sa vélocité en font un joueur virevoltant et très complet. À l’instar de Mario Balotelli, celui-ci est capable de dribbler, de frapper et d’éliminer avec une facilité déconcertante. Vous l’avez compris, Moise Kean dispose de toutes les qualités nécessaires pour devenir un grand acteur du football dans les années à venir. À lui de rester concentré sur sa carrière et de n’imiter son mentor que de par son aspect sur le rectangle vert.
Retour en haut